Quelles sont vos limites ?

par Dolores Lamarre | le 24 février 2020

Quelles sont vos limites ?

– Celles que l’on se donne et celles qui nous sont imposées.
– Celles que nous craignons de dépasser par peur de…
– Celles que nous ne nous reconnaissons pas et qui minent notre énergie vitale.
– Celles que nous dépassons par manque de connaissance et/ou de respect de soi.
– Celles qui sont à dépasser pour avancer.
– Celles que nous refusons de voir en soi et chez l’autre.

Pourquoi ne pas prendre le temps d’explorer nos limites? Qu’est-ce qui fait que devant telle demande ou situation nous choisissons de passer à l’action ou de réagir, sans prendre le temps de nous écouter?

 

Connaître nos limites, être capable de les accepter, d’en parler, de les transformer favorise épanouissement, mieux-être et santé. Ne pas les respecter et ne pas savoir les dépasser sont deux façons aliénantes de vivre, empêchant l’accès à un meilleur.

Faites-vous partie de ceux qui ignorent leurs limites? Malheureusement, certains attendent que de tristes événements arrivent dans leur vie pour identifier leurs limites.

Savoir dépasser ses limites:
L’insécurité devant la limite à dépasser est humaine. Il est important d’apprendre à reconnaître quand c’est le temps de respecter et d’exprimer nos limites, pour prévenir et éviter de se détruire, tout autant que de reconnaître quand c’est le moment de passer à l’action, pour guérir la peur et s’enrichir d’expérience ainsi que de connaissances nouvelles. Nous devons évoluer sainement et non en mettant notre santé en péril. En ceci, le contrôle sous toutes formes est néfaste …

Une personne consciente tendra à se découvrir et apprendra à bien gérer ses limites. Celle qui a un potentiel créateur et qui ne l’utilise pas, finira par s’engourdir et s’ennuyer. L’autre trop exigeante pour elle-même nuira à son équilibre. En présence de déséquilibre, la vitalité décroît. Se crée alors un terrain propice invitant malaises et maladies.

Limite : six lettres porteuses d’anxiété ou de joie. Que choisissez-vous?

Douce journée!