S’entraîner au lâcher prise

par activis | le 13 octobre 2015

S’entraîner au lâcher prise

Le frémissement du vent dans les feuilles et la brise rafraîchissante contribuent ce matin à mon mieux-être. Quel bonheur d’être vivante et de recevoir autant d’opportunités de me sentir heureuse. C’est ça le bonheur pour moi, tous ces petits moments agréables!!

Humer à plein poumons cet air si bienfaisant me remplit de joie. C’est comme si tout à coup un souffle nouveau m’est offert en cadeau… Celui qui propulse joyeusement et nous entraîne plus loin, avec soleil au cœur.

J’aime ces moments de direction vers l’inconnu, le dépassement de soi, la rencontre avec l’ego qui argumente névrotiquement. J’aime le challenge, je suis une passionnée consciente!!

Je sais déjà que mon cœur sera le gagnant mais… en bonne contrôlante membre à vie du club des contrôlants anonymes, pour en rire J, j’observe la scène. J’écoute mon discours intérieur, j’y souris… Je cède pour un moment aux caprices de cette partie de moi qui veut influencer mes choix… J’observe calmement et je choisis en toute liberté d’être!! La gaspésienne en moi a besoin de sentir cette liberté… Cette brise ce matin me rappelle le vent de chez-nous et me remplit d’énergie.

Cette brise et son effet dynamique, c’était le signe dont j’avais besoin, en réponse à une question qui occupait mon hémisphère gauche 😉 J’enseigne le lâcher prise et j’avoue avoir développé depuis 1992, une solide expérience me permettant de me libérer rapidement du contrôle qui essaie encore de dominer mes décisions…

Je m’entraîne donc au lâcher prise à chaque jour, le cœur nourri de confiance.

Je m’entraîne à sauter de l’avion sans parachute, avec la conviction profonde qu’un parachute va m’apparaitre en cette descente entre ciel et terre et… ça marche!! Il suffit de demeurer confiante, non dans la pensée magique, mais dans le respect de soi tout en respectant ce que l’âme propose… Cette descente, je l’ai fait des centaines de foi et… je me sens plus solide et confiante de fois en fois!!

En fait, la direction à prendre, la réponse à ma question, je la sentais, je la connaissais. Elle vibrait en moi et malgré mes inquiétudes rationnelles 😉 elle m’enthousiasmait. Mais… une partie de moi que j’aime bien appeler s a g e s s e, m’invitait à approfondir mon introspection, en tenant compte autant du bavardage de mon mental et en l’accueillant, afin d’éviter qu’il se transforme en résistances, qu’en m’ouvrant à ma guidance que me livrait la voix intuitive de mon être profond.

Bon vendredi à tous et que vos décisions soient colorées de l’essence de votre cœur. Vive la liberté et merci la vie!

Je vous aime…